Plasticienne Textile
Née à Nancy, vit et travaille à Paris Simone Pheulpin est une sculptrice en textile française.
 A 70 ans, Simone Pheulpin est une artiste connue et exposée dans le monde entier. Elle est sculpteur sur textile. Son style abstrait et très personnel lui ont valu de nombreuses récompenses.
« Mes réalisations sont le résultat d’une expression instinctive. La souplesse du matériau et le mouvement de superposition conduisent à des formes avec lesquelles jouent l’ombre et la lumière. Elles sont le reflet d’une harmonie avec le monde naturel ». Simone Pheulpin

Son travail réside dans le pliage minutieux et répétitif de bandes de coton non blanchi, non décati, rêche, des Vosges.
Son façonnage est permis par des attaches non visibles, épingles qu'elle dissimule au cœur de l’œuvre. Il en découle un univers qui apparaît tantôt minéral, tantôt végétal, reflet du monde naturel.
Exposée dans le monde entier, Simone Pheulpin sculpteur textile est mal connue en France. Rien d'étonnant à cela puisque dans notre pays, hormis la soierie et les tapisseries, le monde textile n'a point de salut ! Et du reste même les soieries sont trop chères et les tapisseries ne sont plus au goût du jour !
Autant dire qu'en France en dehors de la Haute Couture — dont la renommée ne rejaillit en aucune façon sur le matériau qu'elle utilise — la création textile est entrée dans un profond oubli.
Simone Pheulpin fait partie de ce cercle étroit de créateurs qui réinventent, qui la broderie, qui la dentelle, qui la toile du cinéma... Elle a tout inventé tout court... Son matériau, la bandelette et son procédé de mise en oeuvre, enrouler, empiler…
Ses créations sont réalisées en tissu de coton naturel. Le tissu s'imbrique dans le tissu et la sculpture prend vie. Sa texture lui permet de traverser la durée en s'ennoblissant.

Cette artiste utilise des bandes d'un calicot non blanchi, coton brut, qu'elle coupe en bandelettes de la largeur souhaitée, puis qu'elle plie, replie, serre, assemble, épingle.
Son travail fait penser à des fossiles des formations rocheuses ou organiques.
Le vocabulaire est géologique : foraminé (percé de petits trous), strates, failles, stries. Elle utilise le pli, la tranche de ces bandes. Elle peut les rouler en escargot : enroulement, le plier a intervalles réguliers : stries, ou faire de touts petits plies : le moutonnement.
Des épingles sans tête font tenir les plies, elles sont invisibles et donne la rigidité à ses sculptures, ôtent la souplesse du tissu. Il y a des milliers d'épingles dans chacune de ses œuvres. Elle a d'ailleurs fait une radio de l'une d'elle, laissant apparaître l'ossature intérieure et curieuse de ses sculptures.
Elle n'utilise pas de dessin préparatoire, elle à une idée, mais reste à l'écoute du tissu, se laisse guider par lui, elle improvise, le moutonnement par exemple, elle l'a découvert par accident. Elle commence en superposant les plies ou en enroulant et puis elle a envie de combler les interstices. Son art semble une évidence, il va de soi, est naturel et il reflète cet accord avec la nature.
Mes réalisations sont le résultat d'une expression instinctive. La souplesse du matériau et le mouvement de superposition conduisent à des formes avec lesquelles jouent l'ombre et la lumière.
Simone Pheulpin, Lauréate du Prix «LE CRÉATEUR 2015» de la Fondation Atelier d'Art de France
Pour Simone Pheulpin, sculpteur textile fondamentalement atypique, le pli est un langage, son langage. Ses bandes de tissu écru inlassablement empilées, triturées, reliées font naître des sculptures organiques qui racontent le regard, intense, profond, émerveillé, que Simone Pheulpin porte sur la nature et transcrivent avec une infinie poésie sa vision du monde. En lui décernant, en cette seconde édition, son prix Le Créateur, reflet d'une démarche et d'un savoir-faire emblématiques, la Fondation Ateliers d'Art de France prend le parti de mettre en lumière une technique personnelle inédite et sans équivalence, dont les possibilités semblent infinies, à la mesure de la créativité de l'artiste. Le projet d'exposition Pli selon Pli, retraçant 30 ans de travail en autant de pièces aura pour écrin une chapelle baroque, habitée de gisants dont les plis des linceuls viendront en écho des œuvres contemporaines de la sculptrice textile.

a37d428cf8f9da2c8d625d3a57086560

big_crbst__C3_A9clipse_207_20-_2034_20cm_20_20diam_C3_A8trebig_crbst_01_20-_20croissance_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_2075_20x_2070_20x_2015_20cm_20b_26w

big_crbst_02_20-_20croissance_20_20_20_20_20_20_20_20_20_28d_C3_A9tail_29_20b_26w big_crbst_03_20-bracelet_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_2830_20x_2015_20cm_29_20b_26w

big_crbst_05_20-_C3_A9piphyte_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_2080_20x_2030_20cm_20b_26w big_crbst_08_20-_20_C3_A9clat_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20100_20x_20100_20cm

big_crbst_10_20-_20_C3_A9clat_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_28d_C3_A9tail_29_ big_crbst_09_20-_20_C3_A9clat_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_28d_C3_A9tail_29_20b

big_crbst_13_20-_20_C3_A9closion_20_282_29_20_20_20_20_20_20_2018_20cm_20diam_C3_A8tre_20b_26w big_crbst_14_20-_20_C3_A9closion_20_284_29_20_20_20_20_20_2015cm_20diam_C3_A8tre_20b_26w

big_crbst_16_20-bronze_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_20_2031_20x_2014_20x_2022_20cm_20b_26w big_crbst_18_20-_20bronze

big_crbst_accumulation  Simone Pheulpin-100

big_crbst_anfractuosit_C3_A9_202_20-_2040_20x_2030_20cm big_crbst_anfractuosit_C3_A9_202_27-_2040_20x_2030_20cm

big_crbst_croissance_202_20-_2042_20cm_20diam_C3_A8tre big_crbst_d_C3_A9tail_20-_2031_20x_2022_20cm big_crbst_decade

big_crbst_falaise_204_20-_2029_20x_2029_20x_2015_20cm_20- big_crbst_tourbillons_20-_2015_20x_2015_20cm

big_crbst_silhouette pheulpin-71

pheulpin-05 pheulpin-01

pheulpin-70 pheulpin-75

pheulpin-78epheulpin-80

pheulpin-82 pheulpin-83

pheulpin-84 pheulpin-85

pheulpin-86 Pheulpin-307

pheulpin-0380

Pheulpin-anfractuosite

Pheulpin-large Pheulpin-puits

Simone Pheulpin-1 Simone Pheulpin-100

Simone Pheulpin-101 DSCN6974