Née en 1983, vit et travaille à Paris
Diplômée de l’École « Les Gobelins », Paris.

Les portraits que Cécile Decorniquet propose dans ses séries d’Enfants se jouent des limites de la représentation et nous font partager un monde onirique empreint de fantaisie et de poésie. À l’encontre du regard mélancolique, l’artiste habille, grime ces petites filles, les fait poser à la manière des grandes dames victoriennes. L’espièglerie qui s’en dégage lance un défi au spectateur. Son univers qui mélange à la fois les grands portraits de Valérie Belin et de toute évidence les poses sensuelles d’Alice Liddell de Lewis Carroll, est trompeur. Une forme d’irréalité entoure ces visages qui, du coin de l’œil, nous jettent un regard narquois. Là où la photographie imprime une forme de réalité, Cécile détourne sa fonction initiale, nous donne à voir une figure fantasmée de l’enfance et nous révèle un monde surréaliste, comme si nous étions passés de l’autre côté du miroir.

Ingenue-1-20081

Ingenue-2-20081Ingenue-3-20081

Ingenue-4-20081Ingenue-5-20081

Ingenue-6-20081Ingenue-7-20081

Ingenue-8-20091Ingenue-9-20091

 

Ingenue-10-20091

Lady-1-2008Lady-2-2008

Lady-3-2008Lady-4-2008

Lady-5-2008Lady-6-2009

Lady-7-2009LADY-9

Lady-8-2009

FreresSoeurs-AlexandraAntony-2009FreresSoeurs-ComeCapucine-2009

FreresSoeurs-EmmaLaura-2009FreresSoeurs-FabioElsa-2009

PaulineClemence

Printemps-Été-2011-1Automne-Hivers-2011-2

Autmone-Hivers-2012-2

Allegories-Le-Printemps-20101Allegories-Lété-2011Allegories-LAutomne  Allegories-LHivers

4-Dentelles-5-20081
1-Femme-Dentelles-200812-Dentelles-1-200812-Femme-Cage-20083-Dentelles-2-20081

3-Femme-au-Chat-20082-Femme-Cage-20084-Femme-Foret-20086-Femme-Fleurs-2008

Sans-titre-21

Sans-titre-131Saule