Le photographe Lee Jeffries, basé à Manchester, capture des portraits ainsi que les histoires des personnes que nous prétendons souvent ne pas voir : les sans-abris. Il débute sa série de portraits en noir et blanc suite à sa rencontre avec une jeune femme SDF, qui va alors changer sa démarche artistique. Il raconte que quelque chose l’a poussé à rester, à aller discuter avec elle, et sa perception sur les sans-abris s’en est retrouvée bouleversée.
Les personnes présentées ci-dessous sont des sans-abris rencontrés lors de voyages en Europe et aux États-Unis : « Les situations se sont présentées, et j’ai fait un effort pour apprendre à connaître chacun des sujets avant de leur demander leur permission pour faire leur portrait. » Le photographe explique : « Je ne peux pas changer la vie de ces gens. Je n’ai pas de baguette magique, mais cela ne signifie pas que je ne peux pas les prendre en photo et essayer de sensibiliser et d’attirer l’attention sur leur sort. »
Une série de portraits frappante pour cet autodidacte qui a parcouru de grandes agglomérations afin d’aller à la rencontre de ces personnes. Des gros plans détaillés sur des regards intenses, des visages ridés et des cicatrices laissant deviner des histoires chargées. On a beaucoup aimé le travail de cet artiste. Ce sont des photos pleines de symboles, très poignantes. Et vous, ces photographies vous ont-elles touché ?

Lee Jeffries, c'est une grosse référence photo et l'intensité des expressions au niveau du visage et du regard est saisissante. C'est un sacré talent. Espérons que ce reportage donnera un nouveau regard sur le monde des sans-abris. Quand je regarde la réaction des gens, je me dis que certains doivent penser que la pauvreté est contagieuse et bien non. Alors, juste un sourire, un regard, bref, une réaction humaine est le bienvenu.
Ces portraits sont saisissants. Et ce photographe a un véritable talent.

25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_4

25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_5 25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_1

25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_2 25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_6

25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_7

25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_8 25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_9

25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_10 25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_11

25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_12 25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_13

25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_14 25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_15

25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_16 25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_17

25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_18 25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_19

25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_20 25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_3

25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_21

25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_2225_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_23

25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_24

25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_25

25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_28 25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_29

25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_30 25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_261

25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_271

25_portraits_de_sans_abri_realises_en_noir_et_blanc_qui_ne_vous_laisseront_pas_insensible_une

Nouvelles photos 03.03.2016

Lee_Jeffries_01 Lee_Jeffries_05

Lee_Jeffries_06 Lee_Jeffries_10

article-2608543-1D2A4D7E00000578-490_964x963 article-2608543-1D2A4D8A00000578-551_964x980

article-2608543-1D2A4DA400000578-823_964x1032 article-2608543-1D2A4DB600000578-743_964x997

article-2608543-1D2A4E0100000578-183_964x951

Les enfants

5723192877_185c0e2704_b

Lee_Jeffries_02 Lee_Jeffries_00

4 5_4

5542204667_8cf737d630_b Picture 12

Picture 14 Picture 15

A travers ses images, Jeffries découvre des histoires de survie, les femmes poussés à vendre leur corps comme un moyen de nourrir leur dépendance aux prises dans la vie avec nulle part où aller.

article-2608543-1D2A4D6F00000578-587_964x960

article-2608543-1D2A4D7600000578-658_964x962 article-2608543-1D2A4D9200000578-434_964x963

article-2608543-1D2A4DC400000578-790_964x961 article-2608543-1D2A4DCC00000578-650_964x963

article-2608543-1D2A4DE600000578-450_964x963 article-2608543-1D2A4DF000000578-993_964x998

Une vente aux enchères d'images à Paris en Mars a soulevé 20.000 euros pour un organisme de bienfaisance sans-abri

479616885

 Et vous, ces photographies vous ont-elles touché ?

 

 

Enregistrer